Beaux-Arts 5

Beaux-Arts 5

Bal masqué – bas les masques …

Chloé-D. Brocard, Bal masqué, 60 x 60 cm, 2020

C’est une toile réalisée l’hiver passé, avant la pandémie donc. Je l’ai appelée « BAL MASQUÉ ». Elle m’évoquait une scène floue où des personnages aux traits indistincts, oniriques, un peu grotesques, s’adonnaient à une bacchanale ou autre danse rituelle … Derrière ce flou, des restes de barreaux sont visibles … bref, une bacchanale masquant une autre réalité nettement moins festive …

Hiver 2020-2021 : on se croise sans se frôler, les regards parfois se cherchent et se reconnaissent, ou au contraire s’évitent et se font vides d’expression. On devine parfois un sourire sous le masque quand le papier ou le tissu s’étire un peu. On s’amuse un peu devant les masques maquillés au tissu moqueur et on rigole un peu moins en face des nez de canards, trop enclins à nous rappeler la dangerosité du mal sournois qui nous entoure …

J’ai envie de débaptiser ma toile et de la renommer « BAS LES MASQUES ». Mais j’ai peur. J’ai peur de ce que je risque de faire alors apparaître au premier plan …

Car, si derrière, il y avait réellement d’autres barreaux, d’autres prisons, d’autres grillages ? Et si ces barreaux représentaient ce qui nous a ligotés, la surconsommation, le non-respect du Vivant, les besoins effrénés de satisfaire immédiatement notre petit moi … Nous risquons alors de nous retrouver une nouvelle fois à hurler silencieusement notre souffrance, de manque d’Amour, de manque de reconnaissance, de manque de connexion avec notre Terre Mère … encore et encore. Et là, aucun masque ne nous protégera de notre souffrance …

Alors, pour l’heure et peut-être lâchement, je préfère l’inconscience de la bacchanale, dans une relative sécurité partagée dans une folie collective, que de lever le masque et de découvrir cette autre réalité, encore plus destructrice de ce qui est ou devrait être l’être humain … Pour l’heure, j’ai bien dit, pour l’heure …
Fortunately, tomorrow is another day …

Ces propos n’engagent que moi, en ce samedi ensoleillé du 9 janvier 2021 …

Chloé-D.

Print Friendly, PDF & Email

14 thoughts on “Beaux-Arts 5

  1. J’ai envie de répondre à ce texte par une réflexion de Paul Eluard:
    « La nuit n’est jamais complète. Il y a toujours, puisque je le dis, puisque je l’affirme, au bout du chagrin une fenêtre ouverte, une fenêtre éclairée. »

  2. J’adore: pinceau et stylo (ou c’est probablement l’ordinateur?) superbement maniés! Bravo et merci!
    Angelica

  3. Merci Chloé !
    Comme toi – si j’ai bien compris – je crains que derrière la Covid il n’y ait plus grave encore dont nous aurons à nous occuper très sérieusement.

    1. Exact … mais soyons optimistes quand même !
      Il peut y avoir du bon qui sorte de cette crise …
      Bonne semaine à toi.

  4. Chère Chloé, je me manifeste peu dans le cadre du Lyceum. Mais en contemplant l’aquarelle j’étais si émue, si transportée dans un monde de lumière et de douceur, que j’avais envie de vous exprimer ma gratitude pour ces moments d’évasion reçus par votre peinture. Toute ma reconnaissance.

    1. Bonjour chère Francine, je suis touchée par votre message, et si heureuse que vous ayez vécu un moment d’évasion par ma peinture … moment précieux en cette période ! Merci à vous.
      Et prenez soin de vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code