Partage 7

Partage 7

E dai ! Basta ! Oui, ça suffit !

Rita B

Je deviens réfractaire au refrain qui nous chante que de covid-19 meurent majoritairement les over 80 avec pathologies annexes, et qu’en conséquence il ne faut pas paniquer, mais apprendre à vivre avec le virus. Les personnes âgées doivent prendre soin d’elles-mêmes, l’économie continue son chemin, c’est tout. Mais à part le fait que meurent aussi les jeunes, hélas, en quoi cela devrait-il nous rassurer ? Ces gens-là, les vieux, avec leurs médicaments et leurs bobos plus au moins envahissants, vivent, rencontrent leur famille, souvent gardent les petits enfants, les prennent en vacances, leur lisent des histoires…en résumant, ils font marcher la société et l’économie, comme tout le monde. Donc, la santé de tout le monde doit être protégée. Prioritairement. Cette société qui espérait ce printemps savoir se relever meilleure de la première épreuve, se retrouve à répondre à la deuxième faisant appel à des comportements qui traitent l’économie sur le même plan que la santé de tous. Et pourtant, mettre à l’abri tout le monde, des enfants aux plus âgés, serait possible si l’Etat n’hésitait pas à soutenir vraiment efficacement tous ceux qui, devant suspendre leur activité, ne peuvent actuellement gagner de quoi vivre. Pendant ces dernières semaines où la santé et l’économie se disputent la première place sur la ligne d’arrivée à chaque conférence de presse de nos autorités, le virus, lui, fait son boulot et après nous avoir propulsés au sommet du classement européen en nombre d’infections, se prépare à nous faire regretter d’avoir cédé une fois encore à l’idée que laisser faire est plus rentable qu’interdire et rembourser ceux qui en ont besoin. Je n’appelle pas ça être devenus meilleurs après la crise.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code