Partage 9

Partage 9

Stratus quand tu nous tient…

Et si on rebaptisait notre bonne ville : Neuchâtel-sous-Stratus?

Du moins de l’automne au printemps. En effet, dès que les météorologues annoncent une période de régime anti-cyclonique hop, le brouillard s’installe durablement sur nos têtes et moi, en tant que Jurassienne, ça me déprime. Non seulement c’est tristounet, mais cette atmosphère stagnante enferme les particules fines qui ne nous veulent pas de bien. Pour échapper à cette grisaille, il suffit de monter me dit-on, mais il faut de toute façon redescendre dans les limbes. Je ne voudrais pas passer pour un esprit chagrin, mais je préfère le vent qui tourbillonne et chante dans les futaies, donne des air de mer à notre lac. Et cette chère pluie qui alimente nos nappes phréatiques et embellit le teint, elle me manque.
Bref, c’est si bon quand les éléments bougent … sans se déchaîner! Vêtements gris, restez au placard, je veux m’habiller en « technicolor » . Encore deux mois à tirer et, à coup sûr, le printemps reviendra et je serai, comme chaque année, réconciliée avec « le Bas » comme on dit ici.
Bonne année à toutes,
Edith B

Print Friendly, PDF & Email

One thought on “Partage 9

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code